# uname -a

Switch

Sous-catégories

mardi 9 février 2016

Diminuer le taux de rejet des mails sortants pour un fournisseur de boîtes mail

En théorie, tout le monde peut s’improviser fournisseur d’emails, il suffit d’une machine avec les ports ouverts sur Internet et de quelques connaissances pour configurer le serveur mail (Postfix, Exim…)

En pratique, les fournisseurs de mails subissent la « concurrence déloyale » de leur camarades, car envoyer un mail c’est bien, faire en sorte qu’il soit reçu c’est mieux. Les « concurrents » ce sont les fournisseurs de service comme Hotmail, Gmail, Yahoo, et bien d’autres. Afin de lutter contre le SPAM, ces sociétés sont de plus en plus strictes sur la source des mails qui sont reçus par leurs services.

Une des conséquences c’est que les petits opérateurs, comme une start-up qui fournit de l’hébergement, un FAI associatif, ou même un particulier qui veut se réapproprier Internet, se font bloquer assez rapidement avec peu de solutions de recours, le support faisant souvent la sourde oreille.

Dans cet article, je vais donc explorer quelques pistes pour vous permettre d’abord d’éviter de vous retrouver bloqués, et ensuite contourner le blocage le cas échéant.

Ce billet est le produit de mes expériences avec l'hébergeur wellhosted.

Lire la suite...

dimanche 1 novembre 2015

Remarques et opinions à propos du patriotisme économique en informatique

Le patriotisme économique c’est le fait de préférer faire travailler une entreprise nationale, quitte à payer un peu plus, plutôt qu’une entreprise étrangère moins chère.

Cela se justifie en termes politiques : contribuer à l’économie de son pays ; mais aussi en termes économiques : le prestataire national comprend certainement mieux votre besoin qu’une entreprise du bout du monde, et les échanges sont donc facilités. De plus, vous aurez beaucoup plus de facilités à rencontrer votre prestataire (si ça se passe bien), ou à l’assigner en justice (si ça se passe mal) s’il opère sur le même territoire que vous.

Mais où est la limite ? Est-ce que votre prestataire peut sous-traiter à une entreprise étrangère sans trahir votre confiance ? Comment le mode de sous-traitance choisi impacte le projet ? Et surtout, dans le contexte du service en informatique, quelles sont les implications politiques et juridiques vis à vis de l’emplacement de stockage et de traitement des données ?

De nombreux exemples de sous-traitance abusive ont déjà fait polémique [1] [2] [3], mais remettons les choses à plat.

Note : ce billet est une opinion personnelle concernant un sujet auquel j’ai été confronté en tant que prestataire, il ne reflète que ma propre opinion.

Lire la suite...

samedi 19 juillet 2014

De la difficulté d'écrire un logiciel

Oui, oui, c'est joli... Mais sinon vous avez un vrai métier à côté ?

Source de l’image : monmacon.tumblr.com

Écrire un logiciel, construire une voiture, dessiner un pont, construire une maison, tracer une route, finalement ces métier relèvent de la compétence d’un ingénieur. Alors pourquoi en informatique on arrive à des retards records, qui vont jusqu’à l’abandon pur et simple du projet par le client, dans certains cas ?

Parce que justement, ingénieur en informatique, c’est pas un métier comme les autres. Explications.

Nota Bene : dans cet article, les allégories et paraboles douteuses seront mises en italique.

Lire la suite...

dimanche 12 janvier 2014

Profil et résultats de recherche : réflexion sur la possibilité de reverse-engineering du PageRank dans le contexte du marketing ciblé

Si vous avez lu mon billet précédent, vous savez que la mesure d’audience utilise les cookies.

Il y a quelques jours, dans une conversation par mail à propos du référencement, je me suis souvenu de l’effet du « filter bubble » (voir aussi), c’est à dire que les résultats de recherche sont personnalisés en fonction de votre profil marketing, et le profil est directement construit à partir des outils de mesure d’audience.

Mais alors, comment faire du reverse-engineering sur les réponses des moteurs de recherche, pour comprendre les leviers permettant de positionner son contenu dans le bon profil marketing (“top keywords”, etc) ? Pour pouvoir faire ses expérimentations, il faut acheter des profils “tout prêts”, ou en construire un.

Note après relecture : En y repensant, je me suis dit qu’avec cet article j’étais en train de construire quelque chose de similaire au « nettoyeur » de la nouvelle intitulée « Scroogled », écrit par Cory Doctorow (voir le lien en fin d’article).

Lire la suite...

samedi 14 décembre 2013

Ce que vous ne savez pas sur les mesures d'audience sur Internet

Les mesures d’audiences répondent à une problématique qui est ancienne. De tous temps, les créateurs de contenu ont cherché à savoir quelle était la valeur de ce qu’ils produisaient. Les artistes comptaient donc le nombre de personnes présentes à leur vernissage pour déterminer la cote de leurs créations, on mesurait les concerts publics à l’applaudimètre, et l’affluence d’un magasin au moment des soldes montrait l’impact de la marque sur son segment de marché.

De tous temps on a pu constater des failles au mécanisme de mesure d’audience : les invités qui viennent pour le buffet lors du vernissage, et non pas pour les œuvres, la faible précision de l’applaudimètre, etc.

Pourtant, ces statistiques sur l’audience des produits a petit à petit gagné la confiance des investisseurs, jusqu’à en devenir une référence qui ne mesurait plus simplement l’audience, mais aussi la pertinence. Un produit qui n’a pas une audience suffisante est jugé non pertinent, et est donc écarté du marché. Peu importe s’il est rentable ou non, puisqu’on vous a dit qu’il n’était pas pertinent. La sacro-sainte pertinence s’est alors couplée avec le concept de croissance, et la course à la mesure d’audience s’est engagée.

Mais les mesures d’audiences, comment ça marche ?

Lire la suite...

- page 2 de 7 -