# uname -a

Switch

Mot-clé - compilation

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 23 août 2013

Personne ne comprend l'informatique - Partie 4 : Programmes et compilation

Voir l’ensemble des articles sur ce sujet : Personne ne comprend l’informatique.

Voir le lexique.

Dans le fond, comment ça s’écrit un programme ?

Lire la suite...

dimanche 23 juin 2013

Compiler Kurso de Esperanto version 4 sous Debian et Ubuntu depuis les sources

Version pré-compilée pour Ubuntu 16.04 : Ubuntu PPA

Lire la suite...

mercredi 23 mars 2011

Touche pas à mon shell !

Il y a quelque chose qui m’a énervé dès le début de l’année sur les machines qu’on utilise en TP, et ça a continué en pire jusqu’à aujourd’hui. Ce court billet va donc expliquer pourquoi j’ai été amené à compiler mon propre shell, et comment le faire.

Petit rappel des faits : au début de l’année une ligne dans notre .bashrc personnel lançait le navigateur à chaque nouveau terminal, oui vous avez bien entendu, à chaque nouveau terminal le navigateur se lançait. Ceci pour rappeler les règles élémentaires de respect des salles, etc.

Ceci dit, lancer un programme graphique en même temps qu’un terminal, c’est stupide, surtout quand comme moi on lance plusieurs terminaux et qu’on se retrouve avec plusieurs firefox d’ouverts par la même occasion, ça devient profondément pénible. Une petite modification du bashrc plus tard, cette fonctionnalité ubuesque avait disparue.

Mais, il y a quelques jours l’administrateur système a placé la ligne en question dans le bashrc global (/etc/bash.bashrc), ce qui signifie qu’il n’était plus possible de le désactiver, à moins de recompiler le bash. C’est donc ce que j’ai fait.

Pour recompiler le bash, il vous faut :

Ensuite c’est comme d’habitude : ./configure && make et puis voilà.

Les plus attentifs auront remarqué que je n’indique pas de modification de code source à réaliser pour désactiver l’appel au bashrc global, ce qui était le but de la manoeuvre. Ceci tout simplement parce que cet appel est désactivé par défaut dans le code fournit par GNU, le paquet Debian étant donc une version légèrement différente de l’originale au niveau du code source, en fait ils ont juste décommenté la ligne contenant #define SYS_BASHRC "/etc/bash.bashrc" du fichier config-top.h.

Enfin, une petite formalité, il faut expliquer à gnome-terimnal de lancer notre shell plutôt que le shell par défaut, cela se fait simplement en appelant gnome-terminal avec l’argument -e : gnome-terminal -e chemin_vers_le_bash.

Enjoy ! :)

mardi 19 octobre 2010

Une compilation saine et heureuse sous GNU/Linux

Ce billet était initialement une tentative de réponse à ce billet : http://theriault.servhome.org/2010/10/pourquoi-jaime-mais-nutilise-pas-linux/ où l'auteur décrivait entre autre sa détresse pour compiler un programme sous linux (si, si, cherchez bien, il y a une phrase où il le dit).

Ce billet va détailler les étapes que devrait faire tout programmeur ou utilisateur de logiciel soucieux de compiler un programme, soit parce qu'il n'existe pas en version exécutable, soit parce qu'il veut la version des sources. Voici donc quelques conseils et règles de savoir vivre.

Lire la suite...

jeudi 14 octobre 2010

Installer Teeworlds depuis les sources

La dernière version de Teeworlds se faisant désirer, voici comment compiler pour linux depuis les sources :

Vérification des dépendances

  • libx11-dev
  • libsdl-dev
  • libglu-dev
  • libgl-dev
  • libasound-dev

Clone du repos

  • git clone http://github.com/oy/teeworlds.git

Récupération de bam

  • wget http://github.com/downloads/matricks/bam/bam-0.4.0.tar.gz

Extraction et Compilation de bam

  • tar -xzf bam-0.4.0.tar.gz
  • cd bam-0.4.0/
  • ./make_unix.sh

Compilation de Teeworlds

  • cd ../teeworlds
  • ../bam-0.0.4/bam release